Ville de Mulsanne

Vous êtes ici : Accueil > Ville de Mulsanne > Histoire et patrimoine > Camp de Mulsanne

Camp de Mulsanne

Mémoires de Camps (1939 - 1947)

Le premier panneau commémoratif du camp, installé en 2003, a été réalisé par la ville de Mulsanne avec le concours des élèves du lycée de Brette Les Pins, de l' onac (Office National des Anciens Combattants) et du centre socioculturel Simone Signoret.

Il retrace l'histoire du camp de Mulsanne (situé au niveau du Golf des 24 Heures), petite bourgade de 500 habitants qui, en 1939, a vu l'arrivée de troupes anglaises sur des terrains requis par l'armée française. Devant l'avancée rapide de l'armée allemande, les anglais ne tardent pas à partir, laissant derrière eux le cantonnement en l'état, Les populations, manquant de tout, n’hésitent pas à piller ce qui peut encore être utilisé.

Le 20 juin 1940, les premiers soldats allemands arrivent. Le frontstalag 203 est très vite érigé alors qu'un exode massif entraîne des milliers de familles vers le sud de la France. Le camp devient rapidement un lieu d'emprisonnement pour près de 4000 soldats français avant leur départ pour l'Allemagne en 1941.

En 1942, ce sont d'abord des familles nomades qui y sont internées, rejointes en octobre par des familles juives raflées dans la région. Elles y restent quelques temps avant d'être envoyées à Drancy pour leur dernier voyage vers les camps de la mort.

Début 1945, le cours de la guerre s'inverse avec l'arrivée des alliés américains, Le frontstalag devient alors un camp de prisonniers allemands qui accueillent plus de 8000 hommes.

En août 1947, les allemands sont libérés puis évacués. Le camp est rapidement démonté et les terrains restitués à leurs propriétaires. La course mondiale des « 24 Heures du Mans » reprends rythme.

La guerre ne laisse pas de trace sur le site mais uniquement le souvenir d'années difficiles pour des milliers de personnes, quelques soient leur nationalité et leur religion. Ce panneau est là pour les soutenir, pour ne pas oublier.

Déportation  les sentinelles de la mémoire (octobre 1942)

Le second panneau a été posé le 24 avril 2005 à l'occasion de « la journée du souvenir des victimes et des héros de la déportation ».

Avec l'association des « Fils et filles des déportés juifs de France », la ville a souhaité rendre un hommage particulier aux 43 enfants juifs arrêtés en Sarthe en octobre 1942, internés au camp de Mulsanne puis déportés au camp d'extermination d'Auschwitz – Birkeneau où ils furent assassinés. Ils avaient entre 3 mois et 17 ans.

Le panneau, installé au square Bentley, présente la liste des noms des 43 enfants tués, leur date de naissance, leur lieu d'origine et de rafle.

Rendons-leur hommage... Souvenons-nous !

Un livre de 60 pages a été réalisé par les élèves du lycée professionnel de Brette les Pins. Pour plus des d'informations, vous pouvez prendre contact avec Mme Brotons Brigitte (enseignante qui a piloté le projet). Tél.  02 43 75 83 01 (secrétariat du lycée).

 
Haut de page